Archives 2012
Le jury

Catriona Mac Coll
Présidente du jury

Catriona est née à Londres . Elle a étudié la danse à la "Royal Ballet School", ce qui l’a ensuite conduite chez Roland Petit aux "Ballets de Marseille", passage qui est à l’origine de son profond amour de la France et qui lui a permis de devenir bilingue. L’accident qui a malheureusement mis fin à sa courte carrière de danseuse a aussi été l’occasion de se tourner vers son autre passion : la comédie.

Elle est alors devenue membre d’une compagnie théâtrale française vouée au répertoire classique et contemporain, et l’a quittée après une interprétation remarquée, en français, de l’Ophelia du Hamlet de Shakespeare. Elle s’est ensuite installée à Paris et a participé à de nombreuses productions théâtrales, bilingues ou en anglais. Parmi celles-ci, Relatively speaking, de A.Ayckbourn, et Summer Lightning, de P.J. Wodehouse. Elle est également apparue en Angleterre dans de nombreuses productions théâtrales d’auteurs français. Elle a ainsi joué dans The Eagle and the Serpent, de Pierre Bourgeade, aux côtés de l’acteur polonais Vladek Sheybal dans le rôle de Nietzsche . Par la suite, elle a tenu de très nombreux rôles pour des chaînes de télévision européennes, ce qui lui a valu d’obtenir son premier rôle au cinéma dans Lady Oscar, de Jacques Demy. Sa participation à des coproductions, tant à la télévision qu’au cinéma, l’ont conduite en Espagne, en Pologne (Sherlock Holmes ), en Allemagne, en Italie (où elle est l’héroïne de films d’horreur cultes, que cela lui plaise ou non), en Roumanie, à Chypre (Dr Susan Young pour la série Squadron de la BBC, en Amérique (où elle a travaillé aux côtés de célébrités telles que Sir Laurence Oliver (Les derniers jours de Pompéi), Sir Alec McCowen (Margaretha Speer dans la dramatique télé sur Albert Speer The World Walk), Sir Anthony Quayle, Christopher Plummer, Mickey Rooney, John Thaw, Peter Bowles, Ned Beatty, Yves Montand, John Finch et bien d’autres !

On l’a récemment vue à la télévision française dans Les filles du calendrier (la version française de Calendar girls), dans Plus belle la vie, où elle interprète Anne Boccara, la petite amie de Roland, ainsi que dans la série Mafiosa sur Canal Plus, où elle incarne la coriace et carrée correspondante de la DEA. Aujourd’hui, Catriona coule une vie heureuse en Provence, aux côtés de son mari, un français.
 
 
 

Corinne Bernard

Suite au départ de Paul Tabet, directeur de 1990 à 2008, le Conseil d’administration de l’Association Beaumarchais-SACD, présidé par Jacques De Decker, a nommé Corinne Bernard directrice de l’association depuis le 1er janvier 2009. Titulaire d’une maîtrise de Lettres Modernes et d’une formation d’administratrice de compagnies et de structures de spectacle vivant, Corinne Bernard a une expérience variée puisqu’elle a occupé les fonctions d’attachée de presse, de régisseuse, d’assistante à la mise en scène, mais aussi de comédienne et d’auteure pour le théâtre et le cinéma. Corinne Bernard a été la collaboratrice de Paul Tabet pendant quinze ans, et était, depuis 2005, secrétaire générale de l’Association Beaumarchais-SACD.
 
 
 

Jean-Guy Véran

Attiré très tôt par la musique, le chant et le son en général, Jean-Guy Véran fait des études de musique classique dès l’enfance, et plus tard, du jazz. Il pratique le piano et la guitare. De 1985 à 1990, il crée le studio Mactari, spécialisé en enregistrement et mixage de disques. Il séjourne en Guyane pour la réalisation d’albums musicaux. Durant la même période, il travaille dans le cadre de tournées internationales sur les concerts de Manu Dibango, Touré Kunda, Salif Keita… En 1990, virage vers « le son à l’image ». En 1993 : orientation de la société Mactari vers le mixage audiovisuel (magazines et documentaires TV, puis téléfilms et longs métrages, suivi technique à l’étranger et mixage de films de pays et de cultures différents). Il est soucieux de découvrir et de faire partager une « culture sonore » du monde.

 

Christophe Taudière

Christophe Taudière est responsable du Pôle court-métrage à France-Télévisions depuis avril 2011. Après des étude de Lettres modernes et une maîtrise de Techniques et langages des médias (à Paris IV Sorbonne), il devient en 1999 collaborateur littéraire au sein de l’émission consacrée aux courts-métrages sur France 2 « Histoires Courtes », auprès d’Alain Gauvreau. En 2003, il devient conseiller de programmes et responsable éditorial de cette même émission.

 

 

Eric Valette

Originaire de Toulouse et ayant fait ses armes dans le court métrage, éric Valette conjugue, depuis 2002, le film de genre sous plusieurs formes, d’abord avec Maléfique (2002), petit budget et succès d’estime. Après diverses infortunes dans le développement de projets français, il s’exile deux ans aux USA et Canada, et tourne deux films fantastiques de commande remontés par leurs producteurs, One Missed Call (2007) et Hybrid (2008). Son retour en France se fait avec des thrillers politiques comme Une Affaire d’état (2009), ou d’action comme La Proie (2010). Il tourne en 2011 la moitié de la saison 2 de la série Braquo et prépare, pour 2013, l’adaptation du roman noir de l’auteur D.O.A., Le Serpent aux Mille Coupures.

 

 

Pierre Ferrière

Pierre Ferrière est né à Nice en 1964. C’est L’homme de Rio, de Philippe de Broca, qui lui donne l’envie de devenir réalisateur, dès l’âge de 10 ans. Il a réalisé des films publicitaires, des sketches pour les Guignols de l’Info et trois courts-métrages, dont Toute ma vie, avec Caterina Murino et Vincent Desagnat, multi-primé, dont le Prix de la Fondation Beaumarchais à Court Métrange 2010. Il prépare actuellement Discount, son premier long métrage.


 

Emmanuel Bonami

Comédien formé au cours Viriot à Paris, puis à The City Lit et l’Actors Centre à Londres tout en travaillant pour la BBC, Emmanuel a passé près de 12 ans à l’étranger (Londres, Turquie et Ukraine) avant de poser de nouveau ses bagages à Paris. Il a travaillé sur de nombreux courts métrages (dont Roches Rouges de Rodolphe Bonnet ou Mon Père de Patrice Gablin). On a pu aussi le voir au cinéma dans Djinns, au théâtre dans Andromaque, tout en enregistrant nombre de voix pour la télé ou des jeux vidéos (Metal Gear Solid, Lego Batman 2, Half Life, Professeur Layton, etc...). Plus récemment, il a tourné dans Macadam Baby de Patrick Bossard, Ainsi Soit-ils de Rodolphe Tissot pour Arte, ou encore la série Zack sur Orange Ciné Max.

 
 

Anaïs Bertrand

Créée en 2009 à l’initiative d’Anaïs Bertrand, Insolence Productions est une société active dans le domaine du court métrage. Son but premier est le développement de jeunes réalisateurs aux univers singuliers afin de les accompagner vers le long métrage. La ligne éditoriale qu’Insolence Productions s’est tracée à travers ses choix de production est celle d’une réconciliation entre cinéma d’auteur et cinéma de genre, qu’il soit fantastique, horrifique, d’anticipation… Un cinéma pouvant traiter du social, de l’environnement, de la famille, des thèmes universels, où le genre ferait des incursions, sans pour autant obéir à tous ses codes. www.insolence-prod.com

 

 

Olivier Bourbeillon

Il a fondé Le Festival du Film Court de Brest, Lazennec Bretagne et Paris-Brest Productions depuis 1999, et a produit plus de 40 films dont le long métrage Microclimat de Marie Hélia. Actuellement, il développe 3 longs métrages, dont le prochain documentaire de Marie Hélia, et les premières fictions longues de Sylvia Guillet, Anthony Quéré et Olivier Broudeur. Paris-Brest a remporté des grands prix à Bruxelles, Pantin, Clermont, Brest, Fantaspoa… Et l’an dernier, Le Vivier, de Sylvia Guillet, a remporté le prix du meilleur univers sonore à Court Métrange. Il vient de réaliser D’où tu viens, portrait d’éric Vigner, et prépare un film sur Boris Vian.